demarrer un blog rentable

DÉMARRER UN BLOG PAS À PAS AVEC WORDPRESS : guide complet

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Tout d’abord, JE VOUS FÉLICITE d’avoir décidé de lancer un blog ! Bloguer est une activité gratifiante, qui peut aussi être très lucrative. Je m’appelle SANDRA, je suis blogueuse professionnelle à temps plein depuis plus de trois ans. En plus de ce site digitaloptimiz.com, je suis webmaster de deux autres sites ainsi que plusieurs autres petits blogs de niche générateurs de revenus.

Les blogs m’ont permis de quitter l’ emploi  que j’occupais dans une compagnie aux USA et de rester chez moi, évitant les affres des transports et les embouteillages, tout en gagnant ma vie confortablement. On ne va se le cacher, bloguer, c’est un vrai travail à plein temps qui demande de multiples compétences, du temps, de la patience, de la réflexion et beaucoup de persévérance. Mais, depuis que je blogue,  je n’ai plus jamais eu l’impression d’être au travail. 

Tu  peux suivre ce guide de démarrage de blog sur WordPress en suivant le fil du billet ou t’inscrire à mon cours gratuit en vidéo – les deux contiennent les informations dont tu auras besoin pour démarrer un vrai blog professionnel que tu hébergeras toi-même, sans dépendre de personne.

Non seulement tu auras un blog WordPress correctement administré mais en plus, si tu suis bien mes conseils, il sera également prêt à être monétisé.

OUI, VOUS POUVEZ GAGNER VOTRE VIE GRÂCE À VOTRE BLOG. IL SUFFIT JUSTE DE PASSER À L’ACTION MAINTENANT.

BONNE DÉCOUVERTE !

UNE SURPRISE VOUS ATTEND EN FIN DE LECTURE !

Un logiciel de blog, c’est comme une voiture : il y a des modèles pour tous les goûts ! Il y en a des simples, des compliqués, des usines à gaz, des faciles à prendre en main ou difficiles à maintenir. Passons en revue les meilleures plates-formes à l’aide d’une grille de critères.

Votre choix n’en sera que facilité !

1.Une grille de critère pour faire le bon choix.

Il est très important de choisir un logiciel de blog en fonction de ses besoins présents et futurs, et aussi en fonction de ses capacités. Choisir un logiciel uniquement à cause de son prix n’aidera pas à n’est pas un critère suffisant.

Une grille de critères permet de mettre en évidence les forces et les faiblesses, de chaque offre et d’avoir une vision complète et comparable.

Voici les 9 critères à prendre en compte :

L’éditeur, le langage de programmation, la base de données exploitable, le prix, logiciel multiblog ou non ( gestion de plusieurs blogs depuis une interface commune), langue ( gestion de plusieurs langues sur une blog), nombre d’utilisateurs pouvant interagir, interfaces de publication ( web, email, mobiles). 

2. Pourquoi faut-il toujours utiliser WordPress.org pour votre Blog ?

 

Tous mes sites Web sont sur WordPress.org et même si j’ai parfois utilisé d’autres plates-formes, la qualité et la facilité d’utilisation que vous obtenez avec WordPress est incomparable.

De surcroit, WordPress est le CMS le plus utilisé dans le monde. Sa réputation est de telle qu’il est une référence pour tous les professionnels agissant sur Internet

Il est 100% gratuit à utiliser, y compris un nombre considérables de plugins, de thèmes et d’add-ons… Les autres plateformes ou logiciels de blog n’offrent pas autant de fonctionnalités ou si elles le font, elles le font payer !

WordPress est convivial : facile à configurer, facile à personnaliser et la maintenance est simplifiée v Vous n’avez pas besoin d’engager un développeur web pour faire quoi que ce soit pour vous. Vous pouvez absolument tout faire. Si vous rencontrez des difficultés techniques ponctuelles, je vous invite à vous inscrire à mon cours : démarrer un blog avec WordPress, je vous explique tout ce que vous devez faire pas-à-pas.

Avec WordPress vous pouvez personnaliser l’ensemble de vos pages, posts  : sans jamais avoir à connaître ou à faire de code !

Quelle différence y a t-il entre wordpress.org et wordpress.com ?

WordPress.com 

est une plateforme d’hébergement permettant la publication en ligne. Le logiciel est maintenu par l’équipe Automattic, pas de configuration requise, pas de sauvegarde, vous vous concentrez  uniquement sur la création de contenu! Cette version « clé en main » est équivalente à des plateformes connues telles que : Blogger, TypePad, etc…

C’est gratuit et très facile à mettre en place.  

Pourtant, ce n’est pas la solution que je vous recommande si vous souhaitez être autonome et indépendant !

Pourquoi ?

Car, vous ne disposez que de 250 thèmes possibles, vous ne pouvez pas télécharger de thèmes personnalisés et surtout VOUS NE POUVEZ PAS INSTALLER DE PLUGINS, NI MODIFIER LE CODE PHP !

Votre nom de domaine est sous une forme qui complique le référencement [monblog.wordpress.com] et si vous voulez évoluer vers une offre premium plus étoffée, il vous en coûtera 99€/an, ce qui est cher par rapport aux autres offres sur le marché. DONC, CETTE OFFRE N’EST VRAIMENT PAS À ADOPTER !

WordPress.org

Il s’agit de la version originale complète de l’outil de blogging WordPress (voir comment installer WordPress).

Cette solution est auto-hébergée. Cela signifie que vous achetez un nom de domaine et un hébergement (environ 30€/an), vous installez WordPress et vous êtes libre de tout modifier comme cela vous convient.

Pourquoi vous ne devriez jamais utiliser une plateforme de blogging gratuite ?

Vous ne pouvez pas monétiser une plateforme de site Web  » gratuite  » comme Tumblr, Wix ou le site WordPress.com  »  car plupart des plateformes gratuites de ce style ne vous permettent pas de diffuser des annonces et aucune marque ne vous sponsorisera pour des blogs payants ou des partenariats d’influenceurs si vous avez une adresse de domaine tumblr.com. Ce n’est pas professionnel !

Pire encore, vous ne possédez pas votre site web sur une plateforme gratuite.

Si vous utilisez Tumblr pour votre blog, c’est Tumblr qui est le propriétaire de votre blog  ;  Ils  peuvent donc le fermer à tout moment. Ce qui n’arrivera jamais, si vous vous auto-hébergez et possédez votre propre site web.

C’est cher : les plateformes gratuites sont en fait beaucoup chères sur le long terme parce qu’avec ces plateformes, vous devez payer pour les mises à jour alors que si vous vous auto-hébergez les mises à jour sont gratuites et souvent incluses lors de votre première souscription.

Avec une plateforme, vous êtes limité pour gérer votre blog et vous ne pouvez pas pleinement monétiser .Pensez aux revenus qui vont vous passer sous le nez alors que vous pourriez les obtenir si vous étiez correctement hébergé ! Cela fait réfléchir n’est-ce-pas ?

3. choisir votre créneau et votre niche.

Qu’est-ce qu’un créneau, la niche que vous avez choisi pour bloguer. Mon premier conseil est de  choisir un seul sujet pour votre blog et de créer tout votre contenu autour de ce choix unique.

Plus votre niche est clairement définie et  meilleures sont vos chances d’être référencé sur les moteurs de recherche, d’obtenir des abonnés plus rapidement et de pouvoir cibler plus de clients qui vont être vraiment intéressés par vos offres payantes.

Vous devez resté centré sur un seul sujet car c’est de cette manière vous allez construire votre autorité dans le créneau, et avoir plus de force  pour augmenter votre audience et vendre des produits directement liés à votre créneau.

Si vos lecteurs sont perdus sur votre blog en raison du nombre pléthorique de sujets disparates que vous abordez, ils vont vous quitter. et ils ne reviendront plus.

Votre créneau peut concerner n’importe quel sujet produit ou service. Ce qui compte, c’est que vous soyez en phase avec votre créneau et que vous vous sentiez capable d’alimenter ce sujet durant des mois et même des années. Souvenez-vous que le blogging est un activité qui nécessite de la persévérance.

Votre choix de créneau doit vous intéresser suffisamment pour que vos abonnés vous accordent leur confiance et reviennent régulièrement sur votre Blog

Pour des raisons de référencement, il est également judicieux de choisir une niche qui n’est pas déjà extrêmement saturée par d’autres personnes bloguant sur la même chose.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas bloguer sur quelque chose qui est un créneau saturé, c’est juste que vous aurez plus de difficulté à vous positionner sur les moteurs de recherche quand si votre sujet est déjà très fortement compétitif.

Je vous recommande donc de choisir quelque chose de spécifique et si possible, aussi peu compétitif que possible, au moins pour votre premier blog, afin de renforcer votre autorité et votre lectorat.

Si vous n'êtes pas encore sûr de votre créneau, ce n'est pas grave. Vous pourrez toujours développer votre niche progressivement. Ne laissez pas cela vous empêcher de créer votre blog aujourd'hui ! N'oubliez pas le vieil adage : c'est en forgeant que l'on devient forgeron !

4. Pourquoi un bon hébergeur Web est essentiel pour le succès de votre blog.

Vous avez besoin d’un hébergeur pour pouvoir utiliser WordPress. C’est ce qu’on appelle l’auto-hébergement et c’est essentiel si vous voulez démarrer un blog correctement, surtout si vous voulez pouvoir monétiser votre Blog.

Les deux seules choses que vous devez acheter lorsque vous démarrez votre blog est votre nom de domaine et votre hébergement web.

L’hébergement Web.

Rappelons que l’hébergement est un des trois éléments du triptyque fondateur d’un blog aux côtés du nom de domaine et des sauvegardes des données.

La qualité des services varie selon les prestataires. Aucun ne propose les mêmes offres et pour peu que l’on n’ait pas de savoir-faire technique, on a l’impression qu’elles se ressemblent toutes.

L’hébergement Web permet à votre site Web d’être  sur Internet. Vous avez besoin d’un hébergement web afin d’utiliser votre site web et que d’autres personnes puissent le voir.

Le coût de l’hébergement Web se situe habituellement entre 10 $ et 30 $, soit 8.96 € et 26.90 € par mois.

Le Nom de domaine.

Votre domaine est l’adresse de votre blog.

Par exemple : www.YourBlog.com (YourBlog sera le nom de votre choix). Mon nom de  domaine est digitaloptimiz.com

Le coût d’achat d’un nom de domaine est habituellement d’environ 10 $, soit 8.96 € par année. nom-de-domaine

Mais aujourd’hui, vous pouvez obtenir votre nom de domaine gratuitement car il est inclus dans le pack proposé par votre hébergeur. C’est le cas pour  l’offre proposée par Dreamhost.com, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Quelque soit, votre choix, je vous donne 3 bons conseils :

  1. N’utilisez pas de traits d’union ou de chiffres, car il est trop facile pour les gens de mal l’épeler.
  2. Ne dépassez pas 15 caractères.
    [.com] est toujours le meilleur choix.
  3. Si vous ne pouvez pas obtenir le domaine que vous souhaitez en  [.com], il vaut mieux changer votre idée de nom de domaine plutôt que d’avoir à utiliser[.net],[.org] qui sont dramatique pour le référencement et la e-réputation car, ils sont associés à une image non professionnelle voire, trompeuse. Donc, si vous pouvez, EVITEZ-VOUS CET ECUEIL !

5. Comment obtenir un hébergement Web à un prix abordable.

Il existe plusieurs options d’hébergement web à choisir, mais de tous les hébergeurs web que j’ai utilisé,  3 hébergeurs sortent du lot.  Il s’agit de SiteGround, de Dreamhost (cité plus haut) et de BlueHost 

Vous pouvez démarrer pour avec un investissement de 2,95 $ à 3.95 $ par mois,  2.64 à 3.54 €/ mo. 

Comme vous l’avez vu sur mon illustration, Dreamhost offre un nom de domaine avec l’hébergement ainsi qu’un certificat SSL et une adresse Email dédié. Le gros avantage de cet hébergeur en dehors du prix et des services offerts est qu’il accepte le paiement mensualisé ce qui peut être intéressant pour les personnes qui ne peuvent vraiment pas investir dans un abonnement annuel.

En effet, avec SiteGround ou BlueHost, vous devrez vous acquitter du montant total pour un an à la commande, ce qui représente 42.55 € ( 47.40$) + 14.31€ (15.95 $) pour votre nom de domaine. Ce qui vous fait un total de 57 € HT/an ( 63.5 $ HT/y).

Les autres hébergeurs proposent des tarifs plus élevés, il faut compter plus de 10 $ par mois pour obtenir un plan d’hébergement Web équivalent. Il est toutefois possible d’obtenir des coupons de réduction.

Une chose importante à vérifier est que votre hébergement comprend un certificat de sécurité SSL inclus. 

Les autres options d’hébergement Web
Ce guide vous  explique comment démarrer un blog avec Bluehost, mais vous avez beaucoup d’autres options à choisir quand il s’agit d’hébergement web.

A noter que  Lyrical Host est aussi une excellente compagnie d’hébergement !

Ils sont devenus  très populaires dans le monde du Blogging en raison de  :

  • leur offre très étoffée et la grande capacité proposée : 20 GB contre 10 GB en moyenne chez les autres hébergeurs sur une offre « starter ».
  • le premier prix est à 12 $, soit 10€.

Si vous ne souhaitez pas opter pour BlueHost, je vous renvoie vers les liens de mes articles : démarrer un blog avec SiteGround et DreamHost

6. Comment configurer l’hébergement et enregistrer un nom de domaine

Pour commencer, vérifiez si le nom de domaine de votre choix est disponible en le saisissant dans la case ci-dessous :

 Choisissez votre plan.

Je recommande le plan Choice Plus. Il inclut la confidentialité gratuite du domaine, ce qui est très important !
Si vous n’avez pas la confidentialité du domaine, n’importe qui peut consulter votre domaine et voir votre nom, courriel, adresse personnelle et numéro de téléphone.
 
Quel que soit votre choix, vous pouvez conserver le prix promo pour une durée déterminée, ce qui est un grand avantage que Bluehost offre à ses clients.

Si, vous pouvez vous inscrivez pour 3 ans, vous conserverez le taux promotionnel pour les 3 ans. Dans les autres cas, attention, les tarifs peuvent évoluer fortement à compter de la seconde année si vous procédez à un renouvellement par année.

Lorsque vous avez fait votre choix de plan,  vous pouvez enregistrer votre domaine !

Entrez votre nom désiré et Bluehost vous dira s’il est disponible.

Si vous avez déjà un nom domaine enregistré ailleurs, vous pouvez l’ajouter ici :

Ensuite, vous pourrez entrer vos coordonnées et compléter votre inscription.

7. Installer WordPress

Votre tableau de bord Bluehost est désormais activé. Cliquez à l’endroit où il est écrit  » Mes sites « , puis cliquez sur le bouton bleu  » CREATE SITE  » :

 

DEMARRER-BLOG-KIT

Dîtes-moi où je peux vous envoyer votre Kit de démarrage avec toutes mes astuces et ma check-list complète ?

SOMMAIRE

  • Conseils pour les plugins.
  • Gagner de l’argent avec le Blogging.
  • Référencement : mode d’emploi.
  • Hébergement Web : ce qu’il faut savoir.
  • Guides de l’utilisateur de WordPress.
  • Les thèmes WordPress performants et gratuits.
  • Conseils pour les blogs juridiques

A ce stade, tout ce que vous avez à faire est de suivre les instructions et l’installation en 1 clic de WordPress s’occupera de tout. C’est aussi simple que ça !

Pendant que WordPress s’installe, une barre verte en haut de votre écran vous indiquera sa progression. Pendant ce temps, il se peut que vous soyez invité à choisir un thème dans Mojo Marketplace. Vous n’avez pas encore besoin de choisir un thème. Ne le faites pas !

Une fois l’installation de WordPress terminée, vous pourrez vous connecter.

La page de connexion ressemble à ceci :

Vous pouvez accéder à cette page de connexion à tout moment en tapant www.yourdomain.com/wp-admin dans votre barre d’adresse.
 
 

Comprendre le fonctionnement du tableau de bord WordPress

Une fois connecté à WordPress, vous serez sur votre tableau de bord WordPress qui ressemblera à ceci :

Sur le côté gauche, vous verrez des onglets pour créer des pages et ajouter votre premier message.

N’hésitez pas à prendre votre temps avec ce tableau de bord, il faut impérativement le maitriser car vous l’utiliserez énormément !

Définir la structure du lien permanent du blog.

Google apprécie que vos pages et les liens URL de votre blog soient propres et en ordre, sans aucune information supplémentaire. C’est une chose facile à mettre en place dés le début.

Dans votre tableau de bord WordPress, cliquez sur :

[Paramètres] puis sur [Liens permanents]

Ensuite, sélectionnez [post name] et enregistrez. 

post-name

Grâce à cette petite opération très simple, toutes les pages et tous les articles de votre site Web auront le bon format.

Le Tableau de bord WordPress est en anglais : comment faire, si on ne parle pas l’anglais ?

Je tiens à vous faire remarquer que la grande majorité des hébergeurs abordables sont américains, leurs interfaces est en anglais sans option de traduction malheureusement. Par ailleurs, de nombreux plugins ne sont pas traduits, il en va de même pour certains thèmes comme DIVI qui bien que très populaire en Europe  est exclusivement répertorié en anglais. 

Aussi, je vous recommande de vous habituer à travailler avec le tableau de bord en anglais.

Toutefois, si vraiment vous ne pouvez pas vous habituer, vous trouverez ici une vidéo qui vous explique : comment mettre votre tableau de bord en français.

8. Installer votre Thème & les Plugins

Lorsque vous installez WordPress pour la première fois, il s’agit de la version ultra basique du logiciel qui est téléchargé en fait avec un thème minimaliste. Mais, si vous voulez lui donner une apparence personnalisée, à votre goût, vous devez installer un thème et quelques plugins.

Vous aurez besoin d’utiliser un thème qui est réactif, sécurisé et d’un développeur de thème qui a une bonne réputation et qui a fait ses preuves sur le marché.

Il existe de nombreux thèmes WordPress gratuits, mais je n’utilise pas un thème WordPress gratuit.

Voici mes raisons.

  • Vous devriez utiliser un thème WordPress Premium parce qu’un thème Premium est garanti sans bugs.
  • Il bénéficie du support du développeur, ce qui n’est pas le cas des thèmes gratuits.
  • WordPress fait des mises à jour plusieurs fois par an pour les thèmes premium sont mis à jour vers les versions actuelles alors que les thèmes gratuits ne le sont pas.
  • Les thèmes Premium fonctionnent et paraissent plus professionnels.
  • Avec les thèmes premium, vous avez accès à une réelle personnalisation , pas besoin de savoir coder.
  • Les thèmes libres nécessitent généralement une certaine connaissance du code afin de les modifier pour les faire fonctionner 

Je recommande les thèmes WordPress de StudioPress. J’exécute tous nos sites Web sur le framework Genesis et j’utilise ensuite un thème enfant StudioPress.  

Les thèmes StudioPress sont vraiment les meilleurs, les plus haut de gamme des thèmes WordPress qui existent.

Si vous optez pour le framework StudioPress/Genesis, vous pourrez utiliser les thèmes  avec de très beau design. Je vous laisse apprécier en cliquant sur ce lien : premium wordpress thème

Bien évidemment, il existe d’autres sources de qualité pour les thèmes WordPress :

Si vous disposez pas d’un budget suffisant, vous pouvez installer la version gratuite du thème OCEANWP

Comment installer un thème WordPress.

Une fois que vous aurez acheté votre thème, il vous sera remis sous la forme d’un fichier.ZIP. Dans votre tableau de bord WordPress :

  1. Allez dans Thèmes
  2. Apparence
  3. Puis cliquez sur le bouton  » Add New – Ajouter un nouveau « 
  4. une fenêtre va s’ouvrir pour vous demander de téléverser votre fichier zippé qui se trouve sur votre bureau ou dans la rubrique  » download de votre bureau« . Le nom de votre fichier va ensuite apparaitre près du bouton  » choose File« 
  5. Procédez à l’installation :  » Install Now« . L’opération va se faire automatiquement.
  6. Lorsque votre thème apparait, vous devrez cliquer sur : ACTIVATE pour finaliser l’installation sur votre tableau de bord

Installer des plugins gratuits

Les plugins WordPress permettent d’exécuter des fonctions spéciales sur votre blog. WordPress dispose d’un énorme stock de plugins gratuits que vous pouvez facilement installer en cliquant juste sur un bouton.

Voici ce qu’il faut faire.

  • Aller dans la rubrique : « Plugins ou extensions »
  • Ajouter  : New – nouveau

Je recommande les plugins suivants :

  1. Akismet Anti-Spam
  2. Classic Editor
  3. Google Analytics Dashboard for WP (GADWP)
  4. RankMath SEO
  5. Broken Link Checker
  6. Shortlinks by Pretty Links
  7. Woocommerce (boutique eCommerce ).

pendant que vous y travaillez, vous pouvez le mettre en mode’maintenance’.

Vous pouvez utiliser le plugin WP Maintenance Mode pour cela.

Cela mettra un mur sur votre site Web, de sorte que vous seul pouvez voir son contenu, et puis quand vous êtes prêt à aller en direct, il vous suffit de désactiver le plugin.

Lorsque vous êtes prêt à’mettre en ligne’, vous n’avez plus qu’à désactiver le plugin.

Créer des pages principales
Dans votre tableau de bord WordPress, cliquez sur  » Pages « , puis sur  » Ajouter nouveau « .

Vous accéderez ensuite à l’éditeur de page WordPress. Ça ressemble à ça :

9. Comment réaliser la maintenance de votre Blog

Si vous voulez garder votre site Web caché du monde pendant que vous y travaillez, vous pouvez le mettre en mode maintenance.

Vous pouvez utiliser le plugin WP Maintenance pour cela.

Cela fera apparaitre une page de annonçant une maintenance sur votre site Web, de sorte que vous seul pouvez voir son contenu, et puis quand vous avez finalisé, il vous suffit de désactiver le plugin.

10. Créer des pages principales.

Dans votre tableau de bord WordPress, cliquez sur  » Pages « , puis sur  » Add New – Ajouter nouveau « .

Vous accéderez ensuite à l’éditeur de page WordPress qui ressemble à cela :

VoIci les premières pages que vous devriez créer en priorité

  • Page d’accueil.
  • Page de contact
  • Page « A propos (de vous) » : pour vous aider  dans la réalisation de votre page A propos, voici un billet que j’ai écrit : comment écrire une page – Á propos – qui cartonne !
  • Page sur la protection de la vie privée et les conditions générales.

Je vous recommande d’acheter les modèles de forfaits juridiques qui vous indiquent exactement ce que vous devez inclure dans vos pages légales et vos conditions générales. C’est une étape importante à ne pas négliger, car vous devez protéger votre blog autant que vous-même.

Plus d’informations ici  mon article sur : l’aspect juridique du blogging.

Une fois que vous avez vos pages, vous pouvez ensuite ajouter des liens vers ces pages à votre menu de navigation en cliquant sur’Apparence’ puis’Menus’.

11. Écrire des billets sur votre blog

C’est le moment d’écrire votre premier billet de blog ! En décidant sur quels sujets écrire, vous devriez réfléchir à ce que votre marché cible de niche veut lire.

Quels sont leurs points faibles ?

  • Comment pouvez-vous les aider vos visiteurs et leur apprendre quelque chose avec votre blog ?
  • Comment faire pour trouver des sujets originaux portant sur les domaines de votre marché cible.

Comment faire ?

Vous devez allez là, où se trouve votre marché cible :

  • Forums en ligne.
  • Groupes Facebook.
  1. Lisez les problèmes décrits par les internautes, leurs questions et leurs commentaires pour trouver l’inspiration pour vos sujets de blog.
  2. Ensuite, faites une recherche par mot-clé et vous découvrirez ce que les gens recherchent exactement sur Google ; vous pourrez écrire du contenu que les gens veulent vraiment lire.
  3. La recherche de mots-clés vous donnera également une forte d’inspiration pour vos billets.
  4. Un bon Blogueur est avant tout un lecteur. voir mon article : comment faire de la recherche de mots-clés gratuitement

12. Recherche de mots-clés et SEO

Le référencement ou si vous préférez l’optimisation pour les moteurs de recherche est indispensable si vous voulez que les gens puissent trouver votre site Web sur Google.

Cela commence par une recherche par mot-clé pour voir ce que les gens recherchent sur Google, et en utilisant ces termes de recherche dans votre billet de blog.

Pour apprendre à faire de la recherche de mots-clés : 

Vous pouvez également lire mon article : 15 astuces SEO pour Blogueurs

Une des régle de base est d’utiliser des mots-clés dans le titre de vos articles, dans vos balises d’en-tête, dans le texte ALT de vos images et dans vos paragraphes.

De préférence des mots-clés avec un intérêt de recherche élevé associé à une faible concurrence.

KWFinder est un excellent outil pour vous aider dans cette recherche. Toutefois vous devez savoir que cet outil est payant : compter 26€, soit 29 $ par mois.

Pour un outil encore plus complet, vous pouvez utiliser :SemRush. Compter autour de 99 $ par mois. Oui, il faut en avoir un usage très régulier, je vous l’accorde…

Voici, un solution limitée mais gratuite pour vous aider à faire vos premières recherches : ubersuggest.com

Faire de la recherche de mots-clés n’est vraiment pas aussi ennuyeux que cela en a l’air et le faire dès le début, vous mettra sur la bonne voie vers le succès du blogging en un rien de temps.

13. Comment écrire un billet de blog dans WordPress

Dans votre tableau de bord WordPress, cliquez sur : Posts

puis : Add New – Ajouter nouveau

Vous arriverez ensuite sur l’éditeur de messages WordPress. Il ressemble presque exactement à l’éditeur de page WordPress.

 

14. Comment écrire un billet de blog

C’est ici que vous écrivez votre billet de blog, ajoutez des liens, définissez l’URL et ainsi de suite.

Pour ajouter une image, cliquez sur : Add media – Ajouter un média et téléchargez votre image.

Dans le menu déroulant où il est écrit comme vous pourrez le voir : paragraphe, vous pouvez sélectionner les balises d’en-tête, qui sont appelées H1, H2, H3….

Les balises d’en-tête aident à hiérarchiser vos paragraphes Cela facilite la lecture pour les gens et le référencement de Google.

L’utilisation de puces est une autre bonne façon d’organiser le texte de la manière qui plait à Google.

15. Les images du blog

Pour chacun de vos billets de blog, vous pouvez créer des graphiques selon les règles suivantes :

Une épingle Pinterest (600×900) – Insérer vos épingles dans les billets de votre blog, vous pouvez aussi les utiliser comme image vedette.

Une carte Facebook/Twitter (1024×512) – vous les téléchargerez sous l’onglet [médias sociaux] dans Yoast ou Rank Math ou Social Warfare pour qu’elles apparaissent lorsque quelqu’un partage votre message sur les médias sociaux.

Vous aurez également besoin d’une image pour l’image de l’article du blog. Vous pouvez utiliser votre image Pinterest ou votre image Facebook/Twitter pour cela ou créer une image identique mais avec une taille différente.

Vous pouvez utiliser Canva.com pour créer tous vos graphiques gratuitement. Pour les photographies libre de droit, vous pouvez utiliser : Pexel.com

16. Lancez votre blog

Une fois que vous avez écrit au moins 6 articles de blog, il sera temps de lancer votre blog !

Cela signifie simplement que vous mettez votre Blog en ligne en publiant les brouillons de vos billets de blog ou en désactivant le mode maintenance, si vous l’avez activé.

Maintenant, vous devez connecter votre Blog à Google Analytics, Google Search Console, puis soumettre votre blog à Google pour l’indexation. Comme il s’agie d’une étape cruciale, je vous invite à lire mon billet qui aborde tous les points vitaux en détail ici : Indexation de votre Blog  par Google : 4 étapes clés

17. Promouvoir votre blog

Maintenant, il est temps de promouvoir votre blog et d’attirer du trafic.

Il y a ce qu’on appelle la règle des 80/20 dans les blogs. Il s’agit de la façon dont un blogueur qui réussit passe 20% de son temps à créer du contenu comme des articles de blog, puis le reste du temps, soit 80%, à commercialiser et promouvoir son blog.

C’est une règle importante à respecter.

Vous avez vraiment besoin de passer une grande partie de votre temps à promouvoir votre travail pour que les gens puissent le voir. Surtout au début.

  1. Tout d’abord, inscrivez-vous à notre cours SEO gratuit, ainsi qu’à mon cours Pinterest Marketing, chaque formation vous guide à travers les différentes étapes de la création d’une campagne efficace pour votre blog.
  2. Créez les pages de médias sociaux pour votre blog, comme une page Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram.
  3. Connectez-vous avec moi sur Pinterest et rejoignez notre groupe Facebook où vous pourrez promouvoir votre blog et rencontrer d’autres blogueurs de notre communauté.

18. Créer une liste de courriels.

La création d’une liste de diffusion par courriel et l’envoi régulier de bulletins d’information (newsletters) aux abonnés sont essentiels au succès de votre blog.

Votre liste de diffusion est plus importante que le nombre d’utilisateurs de médias sociaux que vous avez, mille fois plus !

Vous constaterez qu’il est beaucoup plus facile de générer du trafic vers votre blog, de lancer des produits et de faire des ventes lorsque vous disposez d’une liste dédiée de personnes qui s’intéressent véritablement à ce que vous faites.

Votre bulletin d’information est la façon dont vous entretenez et développez votre relation avec votre public, et comment vous les convertissez en clients à vie.

Comment faire pour que les gens s’inscrivent à votre liste d’envoi ?

Vous devez offrir un incitatif, appelé « opt-in freebie  » ce qui signifie faire une offre spéciale gratuite à vos lecteurs en échange de leur inscription à votre liste.

Je vous recommande de vous inscrire à un compte MailerLite et de l’utiliser pour votre liste de diffusion et vos newsletters. Il permet jusqu’à 1000 abonnés et 12 000 emails par mois totalement gratuitement. Le premier prix est à 10 $/mois, soit 8.97 €/mois avec 1000 abonnés et Emails illimités. C’est donc l’outil parfait à utiliser au démarrage et pendant que votre liste s’allonge.

Si vous avez besoin de quelque chose d’un peu plus professionnel et que vous êtes prêt à payer, vous pouvez utiliser optimonk, qui est un bon fournisseur avec un offre gratuite et des plans commençant à 29 $ par mois, soit 26€.

J’offre : un cours sur l’établissement de listes ici.

19. Monétisez votre blog

Maintenant que vous avez créé avec succès un blog WordPress, il est temps de le monétiser !

Monétiser votre blog signifie simplement que vous avez des choses sur votre blog qui peuvent vous rapporter de l’argent. Vous avez quelque chose à vendre que vos lecteurs peuvent acheter.

Il y a plusieurs façons de gagner de l’argent avec votre blog.

Commençons :

  • Liens d’affiliation : dans ce cas, il s’agit du commerce électronique de produits physiques (Shopify, Amazon FBA, livraison directe).
  • Liens d’affiliation : il s’agit de produits numériques (livres électroniques et cours).
  • Adhésion/abonnements (lorsque les gens paient des frais mensuels pour accéder à votre site Web/téléchargements/services).
  • Annonces (Google Adsense, MediaVine, AdThrive).
  • Vos propres services (consultation/coaching, conception, VA/freelance, etc.).
  • Parrainage de blogs.

Il est vraiment recommandé de monétiser votre blog de plusieurs façons à la fois.

Parlons s’en :

Liens d’affiliation.
Le marketing d’affiliation est un excellent moyen de monétiser votre blog.

Le marketing d’affiliation signifie que vous vous associez avec une marque en qualité d’affilié  : ils vous donnent un code de suivi unique appelé un lien d’affiliation.

Vous placez le lien sur votre blog, dans vos newsletters et sur les médias sociaux, et chaque fois que quelqu’un achète ce produit après avoir cliqué sur votre lien, vous gagnez une commission pour avoir recommandé la vente.

Vous pouvez gagner de l’argent en tant qu’affilié dès le premier jour – vous n’avez pas besoin d’attendre pour cela.

Je vous recommande d’utiliser des liens d’affiliation dans chaque billet de blog que vous écrivez.

Pour devenir affilié, vous devez d’abord rejoindre un réseau d’affiliés.

Mais avant de commencer à postuler à des réseaux d’affiliation, assurez-vous que votre site Web est en ligne, sans aucune pages « en construction ».

En outre, il est sage d’avoir au moins 6 articles de blog publiés avant de postuler à un réseau d’affiliation.

Vous devez vous assurer que ces points sont vérifiés pour améliorer vos chances d’être accepté lorsque l’équipe du réseau d’affiliation examine votre demande et blog.

Une fois que vous êtes accepté, vous pouvez commencer à postuler pour les marques individuelles qui hébergent leurs programmes d’affiliation sur le réseau.

Comment postuler pour ces réseaux d’affiliation.

  • ShareASale.
  • AWIN : attention, il y a des frais d’inscription de 5 $. Ils seront re-crédités une fois que votre demande aura été approuvée.
  • Rakuten LinkShare.
  • Commission Junction

Consultez l’Annuaire des programmes d’affiliation ici pour découvrir des centaines de programmes d’affiliation dans une  grande variété de niches .

Pour en savoir plus sur le marketing d’affiliation : consultez mon ebook Stratégie d’Affiliation Marketing 

Conseil rapide de marketing en d’affiliation.
Assurez-vous de masquer vos liens avec le plugin PrettyLinks.

N’affichez jamais les liens d’affiliation directs qui vous sont donnés dans ShareaSale ou Awin.

Pourquoi ?

Si vous vendez votre blog, le nouveau propriétaire pourra facilement changer le lien d’affiliation dans PrettyLinks à son propre nom en une seule fois et il pourra également mettre à jour tous les liens d’affiliation présents sur  le site.

20. Vendre des produits avec le dropshipping.

Vous pouvez vendre des produits physiques et numériques à partir de votre site web en utilisant le plugin Woocommerce gratuit.

Dropshipping : c’est quoi ?

Il repose sur un système tripartite entre le client, le revendeur et le fournisseur. Le client commande des produits sur le site de e-commerce du revendeur  mais le revendeur ne possède pas le stock. Le revendeur renvoie la commande auprès d’un fournisseur qui se charge du stock et de la livraison au client. Dans ce processus, le revendeur est un intermédiaire qui ne gère pas de la chaîne logistique. 

Le Dropshipping est un modèle qui présente des avantages .

Comme il dispense du stockage et de la gestion, il est plus facile de se concentrer sur les techniques pour attirer de nouveaux clients et faire évoluer l’entreprise.

Ce genre de business peut être réellement lucratif car il dispense également des frais d’expédition et des risques liés.

Vous pouvez ouvrir un magasin dropshipping complet sur votre site Web en utilisant le plugin AliDropship. Ce plugin coûte 89 $ soit 79,70 €

Le plugin AliDropship permet d’importer des produits en gros d’AliExpress directement sur votre site Web, de gérer l’inventaire, les prix, les ventes et plus encore.

Ou, si vous ne vouliez pas gérer un magasin sur votre site Web, vous pourriez gérer votre magasin sur Shopify à la place. Shopify coûte 29 $ , soit 26 € par mois, après votre essai gratuit.

Vous ne pouvez pas utiliser le plugin AliDropship sur Shopify, mais ils ont leur propre outil similaire appelé Oberlo plugin.

21. Vendre des formations.

La façon la plus simple et la plus rapide de vendre des cours en ligne est d’utiliser Teachable. Les tarifs de départ sont à 29 $ soit, 26€/mois.

Teachable est très convivial et facilite la création. La vente et la gestion de vos formations sont bien promues par cette plateforme qui a une bonne réputation.

Une option plus abordable est d’héberger vos cours sur votre propre site Web, en utilisant le thème Eduma + le plugin LearnPress, que vous pouvez acheter ensemble pour un prix unique de 69 $ ou 61€.

Si vous êtes à l’aise pour personnaliser et éditer vos propres pages, vous pouvez installer le plugin Learnpress directement sur votre site web, il est totalement gratuit et possède plusieurs méthodes de facturation telles que Paypal, WooCommerce, Stripe, etc.

Il existe une alternative à Teachable mais vous n’aurez pas le potentiel de visiteurs qu’offre Teachable, l’avantage est que cette plateforme est gratuite et facile à utiliser. Elle permet la monétisation. Il s’agit de Zenler : pour créer un compte gratuit et accéder à la plateforme de création des cours, il vous suffit de cliquer sur login (carré rose), un fenêtre s’ouvrira et vous pourrez compléter vos identifiants.

Voici, comment créer un compte pour créer et héberger vos cours :

22. L’adhésion

Pour monétiser votre site Web sur le principe des abonnements mensuels, vous pouvez utiliser le plugin MemberPress. Comptez 149 $ annuel, soit 133 €.

Ce plugin permet de verrouiller certaines pages et contenus de votre site web pour les rendre accessibles uniquement aux membres ayant un abonnement payant actif.

Il existe des alternatives gratuites et payantes à cet plugin que je suis actuellement en train de tester. Je ferai une mise a jour ou un article sur ce sujet prochainement…

23. Revenus publicitaires

Ce sont des réseaux publicitaires que vous pouvez utiliser. Lorsque vous placez une annonce de l’un de ces réseaux sur votre site, vous gagnez de l’argent chaque fois que quelqu’un clique sur l’annonce.

Il peut s’agir de quelques centimes par clic ou de quelques euros. Plus vous avez de trafic, plus les publicités généreront d’argent.

Google Adsense est un réseau pour commencer comme un nouveau blogueur.

Une fois que vous avez 25 000 sessions mensuelles, vous êtes éligible pour rejoindre MediaVine (qui paie mieux qu’Adsense), ou une fois que vous avez 100 000 pages vues par mois, vous pouvez rejoindre AdThrive.

Voici des sites de parrainage et de Cashback pour arrondir les fins de mois !

24. Vos propres services

Monétiser votre blog avec vos propres services comme le conseil ou le coaching, les services de design, l’assistanat virtuel ou d’autres services freelance est un excellent moyen d’augmenter vos revenus et votre autorité.

25. Parrainage de blog.

Le parrainage implique un large éventail de méthodes par lesquelles les entreprises peuvent fournir de l’argent ou d’autres avantages convenus en échange de publicité ou de promotion sur votre site. C’est ce qu’on appelle souvent le marketing des influenceurs.

Vous pouvez choisir de travailler avec des commanditaires de la façon qui correspond le mieux à vos préférences.

Certains blogueurs aiment écrire des messages publicitaires sur le produit d’une marque, faire un Instagram rémunéré…

D’autres peuvent préférer une méthode plus passive de gagner de l’argent, comme recevoir des versements mensuels pour placer une bannière publicitaire dans leur encadré latéral.

Il est même possible qu’une entreprise paie une somme importante pour devenir commanditaire exclusif d’un blog connu dans son créneau.

26. Divulgation de vos relations d’affiliation ou parrainage.

Si vous êtes citoyen européen, américain, canadien, la loi vous contraint à divulguer les relations matérielles que vous avez avec les marques ou les annonceurs lorsque vous écrivez un avis ou faites une recommander à vos lecteurs.

Les relations matérielles que vous devez divulguer sont les mêmes que les critères de contenu sponsorisés. De plus cette loi vous oblige à divulguer vos relations d’affiliation ou de parrainage sur votre blog y compris si vous vendez des produits dont l’origine se situe dans le ressort de cette loi.

En d’autres termes, il se peut que d’autres pays aient des lois différentes. Mais même si vous n’êtes pas vous-même européen, américain ou canadien, vous travaillerez probablement avec des marques du ressort de ces pays, donc vous devrez toujours avoir votre divulgation visible.

Vous pouvez le faire en ajoutant une phrase à chacun de vos billets de blog qui ressemble à ceci :

Des liens d’affiliation peuvent être utilisés dans ce billet. Ce qui signifie que si vous décidez d’acheter l’un des produits que nous vous recommandons, nous pouvons gagner une commission, qui est sans frais pour vous. Pour plus d’informations, consultez notre page de divulgation.

Ensuite, créez un lien vers votre propre page de divulgation.

Vous pouvez cliquer pour voir ma page de divulgation ici pour voir quel type d’information, il faut divulguer clairement

Conclusion

Bravo pour avoir démarré votre blog WordPress professionnel !

Maintenant que vous savez comment vous débrouiller avec WordPress, c’est  le moment d’aller parcourir: ma liste des 30 choses à faire après avoir installé WordPress.

N’oubliez pas qu’il faut du temps pour devenir un blogueur à succès – mais sachez que tout le monde a été débutant un jour.

Continuez d’en apprendre un peu plus chaque jour. Vous serez un blogueur pro rapidement !

Pour les prochaines étapes d’apprentissage sur la façon de gérer votre blog comme une entreprise profitable, comme promis, voici ma surprise !

Je vous offre un cours bonus gratuit ! INSCRIVEZ-VOUS !

COMMENT-RÉFÉRENCER-VOTRE-BLOG.

Restons en contact. Suivez-moi sur Pinterest  : @Digitaloptimiz

Si vous avez eu l’impression que ce tutoriel sur la façon de démarrer un blog vous a été utile, merci de le partager, ou de créer un lien depuis votre propre blog.

Á BIENTÔT ET BONNE RÉUSSITE À VOUS …

Protected by Copyscape
Fermer le menu
error: Content is protected !!